Blogue

  • Home
  • Mes parents ne me comprennent pas

Mes parents ne me comprennent pas

Par Amira Amane, psychologue et stagiaire en neuropsychologie

“Ma meilleure amie me comprend mieux que mes parents.”

“Mon chum peut me lire comme un livre ouvert, alors que mes parents s’étonnent tout le temps de mes réactions.”

Voilà de sévères critiques souvent lancées par les ados à leurs parents.

Ont-ils raison de penser ainsi?Parents making teenage daughter do chores at home

Bien entendu, ça dépend des cas. Dans plusieurs familles, les parents sont très à l’écoute de leurs enfants et les connaissent bien. Ils comprennent ce qui les choque, ce qui les passionne et ce dont ils ont besoin pour grandir. Il est possible que l’adolescent se sente parfois mieux compris par ses pairs, mais plusieurs ados sentent qu’ils peuvent s’exprimer assez librement à leur mère ou à leur père.

Toutefois, encore trop souvent, il arrive que des parents n’aient aucune idée de ce qui se passe réellement dans la vie de leurs ados. Ils s’arrêtent à leurs comportements dérangeants, ne sachant pas réellement ce qui anime leur enfant. À la question “Comment décririez-vous la personnalité de votre enfant?” certains adultes offrent des réponses plutôt négatives comme “Il s’obstine tout le temps” ou “Avec lui il, faut tout le temps répéter”. Aux questions “Qu’est-ce que votre enfant aime faire? Qu’est-ce qu’il aime écouter comme musique?” certains adultes répondent simplement “Jouer sur son cell et écouter la musique qu’il a downloadé dans son IPod”.

Heureusement, il n’est jamais trop tard pour renverser la situation et retrouver un lien positif avec son ado.

Dans ces situations, il est fortement recommandé de “reconnecter” avec son ado en se “déconnectant” des sources de distractions usuelles. Vingt à trente minutes par jour de temps passé avec votre jeune, sans télévision, sans internet, sans téléphone, sans réseaux sociaux et sans console de jeux vidéos font des miracles sur la relation parent-enfant.

Pour certains, ce sera à l’heure du souper, pour d’autres ce sera en allant les reconduire à la pratique de sport, et pour d’autres encore, ce sera une discussion sur le bord du lit, avant l’heure du dodo.

Ainsi, il sera possible de mieux comprendre sa réalité et de lui découvrir de nouvelles qualités. L’enfant qui argumente continuellement est sûrement très persévérant; celui qui pose des questions sans arrêt est certainement très curieux; celui qui prend trop de temps à faire les choses est peut-être un jeune très intelligent, même un philosophe en devenir? Et celui qui passe des heures sur son cell et sur les réseaux sociaux a peut-être une fibre engagée ou une personnalité très sociable qu’il ne demande qu’à exprimer…

À vous de découvrir ce qui se passe dans le monde intérieur de votre ado. Si vous ouvrez la porte, en vous montrant intéressé, sans jugement, il vous invitera très probablement à y entrer.